vendredi 6 octobre 2017

Malcolm le sulfureux #1 • Katy Evans.




Malcolm le sulfureux, tome 1
de Katy Evans.
Genre: Romance contemporaine, érotique.
Mon édition: Hugo Roman (New Romance).
417 pages.





Résumé : Mystérieux, légendaire, sexy. L'homme d'affaires Malcolm Saint ne porte vraiment pas bien son nom... et Rachel Livingston, journaliste chez Edge, n'aurait jamais dû le rencontrer. C'était sans compter sur l'opportunité professionnelle qui s'offre à elle : écrire l'article révélation qui sauvera son magazine et propulsera sa carrière. Démasquer le playboy le plus en vue de Chicago, percer à jour ses secrets les plus sombres, telle est la mission de Rachel.
Le jeu du chat et de la souris commence. Rachel, dont le coeur est enfermé à double tour loin des hommes, ne s'attendait pas à devoir résister au sulfureux Malcolm Saint. Pourtant, les interviews se transforment en rendez-vous, et les poignées de mains en intenses baisers. Mais graviter autour du bel Adonis est dangereux, surtout quand le mensonge menace d'être révélé. Quand les sentiments de Rachel mettent en péril l'écriture de son article, elle doit choisir : Malcolm ou sa carrière.



18/20. ❤️

  • J'AI AIMÉ : Malcolm est loin d'être ce que je pensais 👌, la romance prend son temps.
  • J'AI MOINS AIMÉ : Trop de descriptions physique de Malcolm.


Un grand merci à Hugo Roman pour l'envoi de ce Malcolm le sulfureux que j'ai littéralement dévoré ! Quand j'ai demandé ce roman, c'était une prise de risque. J'avais envie de laisser une nouvelle chance aux millionnaires, qui me déplaisent habituellement dans la romance. Je ne partais donc pas en terrain conquis et je n'étais pas rassurée. Au final, cette romance m'a très vite happée et a su écraser tous mes aprioris. Je me suis régalée avec Rachel et Malcolm ; Ce fut même un petit coup de cœur pour tout vous avouer !

Le magazine pour lequel travaille Rachel, Edge, est en train de couler face à la concurrence people. Ce qu'il leur faut, c'est un article sensationnel sur LE sujet du moment : Malcolm Saint, qui déchaîne toutes les passions. Sentimentales comme professionnelles. Et quand Rachel se lance corps et âme dans son article, c'était sans penser que Malcolm serait à ce point injoignable pour les journalistes... et sans penser un instant à être trahie par ses propres émotions.

« Je murmure :
- Embrasse-moi encore.
Ses yeux étincellent, et un éclat à la fois viril et savoureux y scintille quand j'humecte mes lèvres avec ma langue, déhanchement à l'appui.
- Saint, embrasse-moi encore...
Il obtempère et me donne un second baiser, tout proche du centre de ma bouche. Je meurs d'envie de goûter vraiment à la sienne, mais voici qu'il se met à me taquiner, à jouer avec ses demi-baisers et mon désir. Et ça marche puisque je n'ai jamais éprouvé un semblable supplice : tout mon corps palpite, tremble, se consume...
- Ça te plaît ?
Je hoche la tête, la respiration lourde.
- Encore ! »

J'ai tout de suite accroché avec Rachel. C'est une jeune femme qui n'est ni trop indépendante ni trop naïve. Elle n'a pas un passé hyper compliqué. Elle est un juste milieu qui permet de facilement s'identifier. Ce n'est pas un personnage dont le cœur est fermé à double-tour (comme le sous-entend le résumé), c'est plutôt quelqu'un qui aime son célibat et qui préfère se concentrer sur ses amies et sa carrière pour l'instant. Elle est relativement normale, en fait. Et je crois que comme elle, je serais facilement passée de « je ne m'approche pas, il a mauvaise réputation » à « je n'ai aucune envie que ça se termine un jour... », en passant par « merde mais qu'est-ce que je suis en train de faire ? ».

Malcolm, de son côté, a vraiment été une agréable surprise. Si je n'aime habituellement pas les millionnaires dans les romances, c'est parce qu'ils ont souvent un caractère abusif (note : ne pas confondre charisme et contrôle de l'autre). Bref toute une histoire de pouvoir qui me met mal à l'aise. Malcolm, lui, n'est rien de tout ça. Il est puissant, mais il n'abuse pas de ses moyens. Il est parfois possessif, mais rien de méchant au final et rien de nocif pour lui, l'autre, et la romance. Dans l'ensemble, il est surtout discret, secret, réservé. A côté, il est respectueux, il est magnétique, il est là quand Rachel a besoin de lui. Et on sent qu'il explore quelque chose de nouveau et qui l'attendrit. Comment voulez-vous que je ne craque pas, cette fois-ci ?

« Je ne parviens pas à croire que, au milieu de toutes ses affaires, ses conversations, le million de choses qu'il doit gérer, lors d'une de nos rencontres, il s'occupait de ce qui compte le plus pour moi
- Tu vois, j'ai réparé une injustice, dit-il dans mon dos. Interface a contribué à la cause en laquelle tu crois tant... Et ça, tu ne peux pas me le redonner.
Je me mets à rire et pivote sur mes talons. Je sens mes jambes faiblir de plus en plus...
- J'ai vraiment blessé ton ego en te rendant la chemise ? 
- Oui, mortellement, affirme-t-il sans le moindre sourire.
L'attirance qu'il exerce sur moi est plus forte que jamais. Ses yeux plus verts que jamais aussi. J'admets, le ventre noué :
- Les gains réalisés sur ces œuvres sont reversés aux familles des victimes. Ce sont ces donations qui ont aidé ma mère, à la mort de mon père. Tu as fait un geste immensément généreux, merci pour ton aide.
Son regard devient soudain liquide, comme si ce qu'il recherchait, c'était juste ce maigre remerciement. Il sourit et hoche la tête. Brusquement, je me rend compte que ça ne suffit pas. Non ! Il a fait preuve d'une générosité extraordinaire, il mérite mieux. Sur une impulsion, je m'approche de lui, mes UGG glissant sans bruit sur le marbre. Puis je me hisse sur la pointe des pieds, vise sa joue et y dépose un baiser. »

La romance avec ce tandem a donc été extrêmement passionnante. C'est un jeu du chat et de la souris qui installe une belle tension amoureuse et sexuelle. Tout deux se retrouvent pris dans un engrenage qui les dépasse et c'est toujours un schéma qui me plaît beaucoup quand les deux personnages me plaisent ! D'autant plus que j'ai trouvé que leur relation évoluait lentement, de manière crédible, et ça non plus, ce n'était pas pour me déplaire !

  • EN CONCLUSION : C'est un quasi sans-faute pour cette romance. Et c'est indéniablement un coup de cœur ! Les personnages, le rythme, l'évolution de la romance, tout m'a plu. Je suis archi-ready pour la suite (qu'il me faut tout de suiiiite) ♥

Prochaine lecture : Des étoiles dans la mer de Natasha Boyd.

tâches d'encre

  1. Oooh trop contente que tu aies passé un si bon moment ! =D
    Tu en parles si bien, ça me rend curieuse =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je rends curieuse des personnes qui ne sont pas super fan de la romance, j'en suis heureuse 😇

      Supprimer
  2. On n'en a pas trop entendu parler finalement de ce livre. Je pensais que ça allait être un new adult sans grand intérêt. Mais comme tu en parles, même si le schéma est classique, il y a quelques détails qui pourraient me le faire aimer comme toi. Tu en as bien parler en tout cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est classique, mais beaucoup d'éléments font la différence, pour moi ! Je te le recommande en tout cas beaucoup.

      Supprimer
  3. Ok ok c'est bon j'achète !!!! Merci ou pas ?
    Non sérieusement tu me donnes trop envie. En plus j'ai bien envie d'une romance pour ma prochaine lecture donc qui sais :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien que tu craqueras héhéhé ;) Et j'espère surtout que tu aimeras tout comme moi !

      Supprimer
  4. Je déteste cette couverture et ce titre. Je ne raffole pas trop du genre non plus... tout ça pour dire que je ne le lirai sans doute pas. xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben dommage ! Mais si tu n'aimes pas ce genre, c'est normal ^^ Pour ma part j'aime beaucoup la couverture, qui change des torses nus, couples "torrides" et cie. Et la romance a été plus convaincante que mes attentes !

      Supprimer

Decorated Christmas Tree