mardi 9 mai 2017

Vertige • Franck Thilliez.




Vertige
de Franck Thilliez.
Genre: Thriller.
Mon édition: Fleuve Noir.
331 pages.





Résumé: Un homme se réveille au fond d'un gouffre, au cœur d'un environnement hostile, deux inconnus et son fidèle chien comme seuls compagnons d'infortune. Il est enchaîné au poignet, l'un des deux hommes à la cheville et le troisième est libre, mais sa tête est recouverte d'un masque effroyable, qui explosera s'il s'éloigne des deux autres. Qui les a emmenés là ? Pourquoi ? Bientôt, une autre question s'imposera, impérieuse: jusqu'où faut-il aller pour survivre ?


17/20.

  • J'AI AIMÉ: Ambiance étouffante, fin intelligente.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Des longueurs au milieu.

Franck Thilliez est un auteur de thrillers qui m'a plusieurs fois été conseillée. Ce n'est que maintenant que je franchis le pas, avec son roman qui me tentait le plus: Vertige. Et je dois dire que c'est mon premier de l'auteur, mais ce ne sera pas le dernier ! Ce roman n'a pas été une claque à proprement parler, le récit n'a pas été addictif pour moi. Néanmoins, la fin remet tellement tout en cause qu'on ne peut voir l'histoire que sous un nouvel œil, un œil qui change tout, et on ne peut que se dire que l'auteur a un talent indéniable pour manipuler son lecteur !

Jonathan Touvier, ancien alpiniste, se réveille groggy au fond d'un gouffre. L'homme découvre rapidement la chaîne à son poignet et les conditions extrêmes qui l'entourent. Seuls quelques accessoires, trop peu, comme entres autres une tente et un réchaud, meublent l'espace. Il n'est pas seul, cependant. Son chien est à ses côtés, ainsi que deux hommes, tout deux aussi prisonniers que lui: l'un est enchaîné à la cheville, l'autre a le visage emmuré dans un casque mortel. Chacun porte une inscription sur lui, des mots, des questions, qui créent tout de suite l'effroi, le doute, la division, la peur: Qui sera le voleur ? Qui sera le menteur ? Qui sera le tueur ?

« Je peine à me réveiller. Je n'ai pas le courage de m'arracher de mon duvet infect, de quitter le nid chaleureux. Il serait si facile d'y mourir. Je m'habille, fourre mes pieds nus et froids dans mes chaussures. Je ne sais pas combien de temps l'on dort, de plus en plus longtemps, je crois. »

Vertige est un roman à l'ambiance étouffante, un huit-clos où l'action se passe sous-terre, dans un lieu où les températures sont extrêmement basses et la lumière inexistante... Il y a de quoi se sentir très vite enfermé sans être pourtant particulièrement claustrophobe à la base. Et ce lieu restreint est propice à toutes les folies, tous les secrets. La survie, l'instinct, le sentiment de la mort qui plane, quel est le point de non-retour ? Y en a-t-il un ? Sans parler de la question qui les taraude et qui taraude le lecteur: Pourquoi ? Mais quel est donc le lien entre ces trois hommes ?

Jonathan est le narrateur. A travers ses yeux, nous vivons cette prison, cette séquestration, ces liens avec ses trois compagnons: Pok, son chien, Farid un jeune homme de vingt ans, et Michel un homme baraqué d'à peu près son âge. Espoirs, désespoir, confessions, doutes, méfiance, les personnages passent par toutes les émotions. Et, à leur côté, le lecteur suit. L'auteur n'arrive pas seulement à nous faire spectateur de son histoire, il nous donne la sensation d'être là, avec eux, dans ce gouffre oppressant. Nous nous méfions tour à tour de Farid, de Michel, et même de Jonathan. Tous sont sur la défensive et le lecteur se doute bien que tout trois ont quelque chose à cacher.

« - Tu laisses entrer ta sale bête chez nous sans demander l'autorisation ?
Je ne réponds toujours pas, serre mon animal contre mon torse, l'enveloppant de mes deux bras. Ma grosse peluche... Avec lui, je me sens enfin rassuré. Puis je ferme les yeux. Ces sons, ces respirations, autour de moi. Les poumons qui craquent, les gouttes qui roulent sur la toiles. Le goût amer de la peur me remplit la bouche. Je me recroqueville davantage. J'ai un âge où l'on ne devrait plus avoir peur et pourtant, je suis mort de trouille.
Ça fait seulement deux jours que nous sommes ici.
Et nous sommes déjà sur le point de nous entre-tuer. »

Mais, ce qui est le plus intéressant reste la fin. Elle ne m'a pas scotchée sur le moment, même si j'ai tout de même pensé que c'était une bonne fin. Mais, depuis, j'y pense et j'y repense, et cette fin a finalement vraiment la particularité de nous remémorer chaque moment phare du roman et de les voir sous un angle différent. Et ça, c'est fort. Parce que l'auteur nous prouve avec cette fin qu'il est véritablement capable de tourner un lecteur en bourrique et c'est ce que j'apprécie quand je lis un thriller.

  • EN CONCLUSION: Vertige est un roman simple, efficace, dont la fin particulière nous garde l'histoire en mémoire pendant un bon moment... Tour à tour, nous nous sentons étouffés, oppressés, stressés, manipulés, pour le meilleur et pour le pire, et comme c'est exactement ce que je cherche quand je me lance dans ce genre, je ne suis pas du tout déçue ! Comme je l'ai dit, ce ne sera certainement pas mon dernier Thilliez.

Prochaine lecture: Percy Jackson, tome 1: Le voleur de foudre de Rick Riordan.

tâches d'encre

  1. Tout est réunit pour me faire kiffer ! *_*
    Il est fort ce Thilliez... 0:-)

    Je te conseille ensuite La forêt des ombres. J'ai commencé par celui-là et depuis je suis fan de l'auteur ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu t'y plongeras avec joie ;) Je pense lire Puzzle ensuite. Pour La forêt des ombres, il fait partie d'une petite série, non ?

      Supprimer
  2. Un auteur dont je n'ai lu aucun livre pour le moment, mais ses thrillers me tentent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras le découvrir cet année ! Il était temps que je m'y mette pour ma part ^^

      Supprimer
  3. Oooh ça me fait envie mais je le lirait probablement un jour où j'ai l'estomac bien accroché ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira comme il m'a plu ;)

      Supprimer
  4. Je n'ai lu que Puzzle de cet auteur (que j'avais d'ailleurs beaucoup aimé) je lirais bien celui-ci aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puzzle est le prochain qui me tente ! Il a résumé... fort perturbant !

      Supprimer
  5. Rien à dire, je suis bien d'accord, les romans policiers dont les fins nous donnent un choc fort et remettent tout en jeu sont bien les meilleurs. J'en ai lu plusieurs qui m'ont fait cet effet et c'est toujours une sensation très agréable.
    Bienvenue dans le monde de cet auteur en tout cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ça ! Un roman qui nous réserve un élément de surprise pour la fin, c'est réussi !

      Supprimer
  6. Je n'ai lu qu'un seul thriller de cet auteur : "Puzzle".
    Tu as raison : la fin nous fait voir toute l'histoire d'une façon différente et j'adore ça ! :D
    Par contre, la fin de Puzzle ne m'a pas convaincue ... Je ne sais pas. Je n'y adhère que moyennement. Après, j'ai passé un très bon moment quand même :) Et je compte lire d'autres thrillers de cet auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je compte lire Puzzle, le résumé me parle bien. Je dirais ce que j'en ai pensé à mon tour quand j'en aurais l'occasion :)

      Supprimer

Decorated Christmas Tree