mardi 2 mai 2017

A Court of Mist and Fury (Un palais d'épines et de roses #2) • Sarah J. Maas.



A Court of Thorns and Roses, book 2: A Court of Mist and Fury
de Sarah J. Maas.
VF: Un palais d'épines et de roses, tome 2.
Genre: Fantasy.
Mon édition: Bloomsbury.
624 pages.


Résumé: After rescuing her lover Tamlin from a wicked Faerie Queen, she returns to the Spring Court possessing the powers of the High Fae. But Feyre cannot forget the terrible deeds she performed to save Tamlin's people -nor the bargain she made with Rhysand, High Lord of the feared Night Court.
As Feyre is drawn ever deeper into Rhysand's dark web of politics and passion, war is looming and an evil far greater than any queen threatens to destroy everything Feyre has fought for. She must confront her past, embrace here gifts and decide her fate.
She must surrender her heart to heal a world torn in two.


19/20.

  • J'AI AIMÉ: Rhysand ♥, des messages intelligents.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Le changement opéré chez Tamlin.

/!\ Spoilers évidents si vous n'avez pas lu le T1 /!\

Après ma lecture et mon coup de cœur pour le premier tome, je n'avais aucune envie de quitter l'univers, surtout que le second tome se trouvait dans ma PAL... J'ai enchaîné, incapable de m'arrêter dans cette folle aventure et dans cet univers saisissant et magique ! Et c'est un coup de cœur réitéré ! Sans surprise ! J'ai même un poil préféré ce second tome, qui nous fait voyager dans Prythian et qui nous fait tomber amoureuse... Enfin, qui M'a fait tomber amoureuse ;).

Pour avoir libéré Tamlin et son peuple, ainsi que les autres, opprimés par Amarantha, les sept High Lord ont fait un présent très prisé à Feyre. Elle est maintenant l'une des leurs. Mais, malgré tout, malgré son retour auprès de Tamlin, malgré son immortalité, malgré ce qu'on lui a offert, Feyre est hantée par les épreuves qu'elle a traversé et Tamlin cherche à la protéger beaucoup plus que de raison... quitte à la tenir éloignée de tout ce qui se passent en Prythian. Or, même si les souvenirs sont tétanisants et qu'elle a peur, Feyre n'aspire qu'à pouvoir désormais se protéger.

L'univers est toujours ce très beau mélange d'émerveillement et de dangers. Il m'inspire beaucoup et malgré les créatures, les complots, et les rivalités, il me donne très envie d'y mettre les pieds et de découvrir, à mon tour, toutes les beautés que les Fae ont à offrir aux mortels. Et dans ce second tome, contrairement au premier, on voyage beaucoup. De la Cour de la Nuit, à celle de l'Été, en passant par le monde des humains, Feyre et le lecteur sont projetés dans un décor tout à fait exquis !

D'un côté, une petite tâche vient un peu assombrir le tableau (et c'est pour cette raison que je n'ai pas mis un gros 20), je suis mitigée par rapport à ce qu'a fait l'auteure du personnage de Tamlin. J'ai, à la fois, aimé et pas aimé qu'il change, puisque j'aimais bien sa facette dans le premier tome. Cependant, j'admire toujours ce talent que possède Sarah J. Maas pour faire évoluer ses personnages, en mieux ou en pire, ne les rendant jamais tout blanc ni tout noir. J'admire aussi le fait qu'elle prenne toujours le pari risqué de faire évoluer une relation. Ici, celle de Feyre et de Tamlin se dégrade, oui, et je le souligne car je trouve ça très important qu'à travers leur relation, l'auteure aborde subtilement les travers de l'amour, leurs excès, et qu'une relation peut devenir toxique (sans que les deux personnes ne veulent faire du mal à l'autre).

« "I'm thinking that I was a lonely, hopeless person, and I might have fallen in love with the first thing that showed me a hint of kindness and safety. And I'm thinking maybe he knew that -maybe not actively, but maybe he wanted to be that person for someone. And maybe that worked for who I was before. Maybe it doesn't work for who -what I am now."
There.
The words. »

Mais, j'ai adoré une fois encore Feyre. Et même, je dois dire que je l'aime encore plus maintenant, car elle est en perpétuelle évolution. Les personnages de l'auteure vivent, et c'est un point que j'adore avec sa plume et ses sagas. Avec Feyre, j'ai beaucoup aimé que l'on exploite le stress post-traumatique. Voilà une héroïne qui n'oublie pas ce qui s'est passé et qui ne peut pas revenir à la normale, comme si rien ne s'était produit. Feyre n'est jamais dépeint comme trop forte ou comme trop faible. Elle est ce juste milieu: elle est profondément humaine. Elle connaît des hauts, des bas, des bons jours, des mauvais, des obstacles émotionnels, des joies, des humeurs, des sentiments, etc... Il est donc très facile de s'identifier et/ou de s'attacher.

« "I'd like my sisters to meet you. Maybe not today. But if you ever feel like it..."
She cocked her head.
I rubbed the back of my bare neck. "I want them to hear your story. And know that there is a special strength..." As I spoke I realized I needed to hear it, know it, too. "A special strength in enduring such dark trials and hardships... And still remaining warm, and kind. Still willing to trust -and reach out."
Mor's mouth tightened and she blinked a few times.
I went for the door, but paused with my hand on the knob. "I'm sorry if I was not as welcoming to you as you were to me whe I arrived at the Night Court. I was... I'm trying to learn how to adjust."
A pathetic, inarticulate way of explaining how ruined I'd become.
But Mor hopped off the bed, opened the door for me, and said, "There are good days and hard days fr me -even now. Dont let the hard days win." »

Vous l'aurez deviné ensuite, Rhysand est très important et Rhysand et un nouveau love interest terriblement fascinant. Il m'avait énormément intriguée dans le tome précédent, mais ici, il se révèle totalement aux lecteurs et nous découvrons un personnage avec un cœur d'or. Je suis complètement tombée amoureuse de sa capacité à être compréhensible, de ce qu'il ressent pour les gens qui l'entourent, de son honnêteté, et de son courage. Il n'est pas ce personnage protecteur et possessif de beaucoup de sagas, il est plutôt du genre à laisser son homonyme féminin s'épanouir comme elle le souhaite. Et ça, ça ne m'a franchement pas laissée indifférente... Bref, c'est un personnage qui vaut carrément le détour ! 

Et Rhys est très bien accompagné. De nouveaux personnages secondaires rentrent dans l'histoire, et ils nous prennent très vite par les sentiments aussi: Cassian, Azriel, Mor et Amren. Chacun ont leur tempérament, leur histoire, leurs propres pouvoirs. Ils ont une profondeur et un relief qu'une fois encore, j'applaudis. Néanmoins, Lucien de la cour de Tamlin m'a quand même beaucoup manqué. C'est un personnage que je porte vraiment dans mon cœur.

  • EN CONCLUSION: Un second tome qui, à travers une histoire mouvementée, pleine de rebondissements et d'émotions, sait passer des messages importants à ses lecteurs. Je suis complètement conquise par l'univers, les personnages, et la plume, si bien que cette saga rentre vraiment en compétition avec Throne of Glass de la même auteure ;) Je n'ai plus qu'à me jeter sur le troisième tome qui sort bientôt, maintenant...

Tome précédent:

Prochaine lecture: Les chevaliers des Highlands, tome 3: La vigie de Monica McCarty.

tâches d'encre

  1. J'aime Rhysand. J'ai ce second tome dans ma PAL, mais ne lis pas l'anglais. Raison de plus pour m'y mettre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhys est vraiment magnifique, parfait. Il se dévoile dans ce 2nd tome ♥

      Supprimer
  2. Il me tarde qu'il sorte en VF, j'espère dans pas trop longtemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi ! J'ai hâte que les gens le découvrent, il est vraiment génial !

      Supprimer
  3. coup de coeur pour ce second tome! et ok, Rhys... <3

    RépondreSupprimer

Decorated Christmas Tree