mardi 27 juin 2017

La déesse sans visage (Les carnets de Cerise #4) • Joris Chamblain & Aurélie Neyret.




Les carnets de Cerise, tome 4: La déesse sans visage
de Joris Chamblain & Aurélie Neyret.
Genre: Bande-dessinée, jeunesse.
Mon édition: Les éditions Soleil (Métamorphose).
76 pages.





Résumé: « Il était une fois... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça.
Il était une fois... ben moi, Cerise ! J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets.
On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes... En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux... »


17/20.

  • J'AI AIMÉ: Les thématiques, Cerise qui grandit.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Des non-dits, une sensation d'inachevé.

Sur ma lancée de Un mois = Une relecture d'un tome des Carnets de Cerise, me voici de retour sur le blog avec le quatrième tome: La déesse sans visage, le tome que j'ai le moins aimé de la saga et qui me donne terriblement envie que le cinquième tome voit le jour le plus vite possible ! Comme chaque tome, c'est un condensé d'émotions, avec une histoire qui touche droit au cœur. Mais, ici, quelques petites choses m'ont un petit peu tracassée. Et puis, difficile de passer après mon gros coup de cœur pour le tome précédent.



(Cliquez pour agrandir →)
Cerise fête ses douze ans ! Et pour l'occasion, elle part avec sa maman en Bretagne pour faire ce qu'elle aime le plus: réaliser des énigmes dans un cadre exactement fait pour ça. Ce sont les vacances idéales pour rapprocher mère et fille, pour que l'une et l'autre se comprennent et trouvent comment communiquer ensemble. Mais, l'énigme qui leur est distribuée, semble trop réelle pour faire partie du jeu. Cerise va-t-elle trouver le fin mot de cette histoire ?


Sachant que j'aime beaucoup la maman de Cerise, ce fut un plaisir pour moi de la retrouver presque à chaque page. Surtout que, pour être honnête, je trouve que c'est le personnage le mieux dessiné ; Dans toutes ses émotions, la maman de Cerise est si belle ! Et puis, la relation entre elle et Cerise est celle qui me touche le plus. Elle est intense. Elle connaît des hauts, des bas, il n'y a pas toujours un entente et une compréhension mutuelle, mais il y a beaucoup d'affection tout de même... comme dans beaucoup de famille, en soit. Cette relation est emprunte d'une vraie authenticité.

« Ca te plaît ici ? - C'est super beau ! Merci, M'man. - On va bien s'amuser toutes les deux, tu vas voir. D'ailleurs... on y vais ? - Ouaiiis ! »

Retrouver l'adorable Cerise a également été un plaisir ! Cette enfant me plaît énormément et, à l'aube de l'adolescence, elle commence à se complexifier, à ressentir des émotions qui se bagarrent et sur lesquelles elle n'arrive pas à poser des mots. Elle est le reflet parfait de ce qu'est grandir, de ce qu'est la transition entre enfant et adolescente. Les souvenirs commencent à prendre une consistance, des questions commencent à s'imposer, et, tout n'est plus aussi paisible qu'avant...

Là où ça un peu pêché pour moi, c'est l'utilisation de la notion d'amitié quand il est question d'amour à un moment donné dans l'histoire. Et ce... parce qu'il est question de deux femmes. Je sais que ça peut paraître épineux pour certains dans un album jeunesse mais poser les bons mots est pour moi essentiel et pédagogue. Si on sait lire correctement les non-dits et entre les lignes, ça ne fait aucun doute, il est question d'amour... Mais, justement, je ne suis pas sûre que les plus jeunes ont le recul nécessaire pour forcément comprendre ça à la première lecture et d'en être sûrs et certains.

La raison pour laquelle cet album est le seul à ne pas avoir été un coup de cœur est aussi ce goût d'inachevé que j'ai ressenti en le refermant. La BD s'arrête trop abruptement, à un moment crucial. Et si je vois bien qu'il s'agit d'un cliffhanger, j'ai trouvé qu'il n'y en avait pas la nécessité.

  • EN CONCLUSION: A ce jour, ce quatrième est le seul de la saga auquel je trouve des défauts, mais je l'ai tout de même beaucoup aimé pour toutes les thématiques qu'il aborde derrières ses jolis dessins et ses couleurs envoûtantes !

Tomes précédents

Prochaines lectures: Ginny Moon de Benjamin Ludwig.
Le clan des Nocturnes, tome 2: Gideon de Jacquelyn Frank.

dimanche 25 juin 2017

Sunday's books #120.

Sunday's books est un rendez-vous hebdomadaire crée par Saefiel.
Pour ma part, il y aura trois parties:
« Mes petites lectures » qui reprend mes lectures passées, en cours, et à venir, comme le C'est lundi.
« L'espace cocon » qui remplace le Lifetime car je n'aime pas spécialement parler de ma vie, alors je parlerai plutôt plutôt de choses comme séries, photos, etc, à voir.
« Côté blogs » qui récapitule mes articles de la semaine et où je partagerai les chroniques qui m'ont marquée sur les blogs que je suis activement.

---
---

Ce que j'ai lu cette semaine:

Encore une semaine globalement bien bonne, même si la chaleur (oui même à Dublin) m'a assommée et que j'ai ralenti le rythme... (pour dire, je n'ai pas lu depuis jeudi pfiou). J'ai terminé Ensnared, une réécriture de conte qui a ses faiblesses du côté de la romance, mais possède des qualités du côté de son univers. Et j'ai complètement dévoré Elements T2: The Fire qui a été un beau coup de cœur ♥ Brittainy Cherry sait écrire des romances comme je les aime !

Ce que je suis en train de lire en ce moment:


Ginny Moon de Benjamin Ludwig.
Pour la première fois de sa vie, Ginny Moon a trouvé sa Maison-pour-Toujours – un foyer avec une famille aimante qui saura la protéger et l’entourer. Le foyer dont n’importe quel enfant adopté pourrait rêver. Alors pourquoi cette adolescente de 14 ans cherche-t-elle à tout prix à se faire kidnapper par sa mère biologique, incapable de s’occuper d’elle ? Pourquoi Ginny veut-elle absolument retourner dans cet appartement où elle a failli mourir ?
C’est une adolescente comme les autres – elle joue de la flûte, s’entraîne pour le tournoi de basket de l’école et étudie les poèmes de Robert Frost –, à un détail près : elle est autiste. Et certaines choses sont très importantes pour elle : commencer sa journée avec précisément neuf grains de raisin, chanter sur Michael Jackson (son idole), manger de la pizza au bacon et à l’ananas et, surtout, retrouver sa mère biologique pour pouvoir s’occuper de sa Poupée, qui court un grand danger. 
Avec les moyens limités et pourtant redoutables d’une enfant enfermée dans son monde intérieur, Ginny va tout mettre en œuvre pour la sauver. 






Le clan des Nocturnes, tome 2: Gideon de Jacquelyn Frank.
En tant que doyen de son espèce, Gideon a toujours été respecté pour sa sagesse. Il n'en est pas moins vulnérable face aux puissants désirs primitifs qui assaillent les siens durant les pleines lunes. Dans un accès de passion débridée, il a tenté de s'emparer de Magdelegna, mais, horrifié par sa propre sauvagerie, a abandonné la démone insatisfaite et furieuse... avant de s'exiler durant près d'une décennie. Tiré de son isolement par la terrible menace qui pèse sur son peuple, Gideon va découvrir qu'il était destiné à tomber amoureux de Magedelgna. Pourra-t-il la séduire de nouveau ?




Ce que je vais lire ensuite:

Sachant que j'ai à peine entamé Le clan des Nocturne T2 (et vraiment à peine entamé...), et que je n'ai lu qu'un quart de Ginny Moon (que j'aime beaucoup en passant), je ne pense pas qu'il soit judicieux de me programmer un troisième roman xD Par contre, il faudrait que je finisse ma relecture des Carnets de Cerise avec le quatrième tome !

---
---

Sur le blog cette semaine:


Chez les autres:

- Plouf qui lit conseille un livre que je conseille moi-même plutôt deux fois qu'une: Wonder.
- Darcy Books a pondu une jolie chronique sur Everything, everything


Je vous souhaite une bonne semaine et de belles lectures !
Bisous ♥

jeudi 22 juin 2017

The Fire (Elements #2) • Brittainy Cherry.




Elements, tome 2: The Fire
de Brittainy Cherry.
Genre: Romance contemporaine.
Mon édition: Hugo Roman (New Romance).
436 pages.





Résumé: Logan était en tout point mon opposé. Je dansais quand lui restait immobile. Il était silencieux alors que j'étais un moulin à paroles. Il avait un mal fou à sourire alors que je refusais même de froncer les sourcils. 
Le soir où j'ai entrevu la noirceur qui régnait au fond de lui, je n'ai pas pu détourner les yeux. Nous étions brisés l'un et l'autre mais, d'une certaine façon nous étions entiers. Nous étions les étoiles contraires qui traversaient le ciel nocturne, à la recherche d'un souhait, priant pour des lendemains meilleurs. 
Jusqu'au jour où je l'ai perdu. Il nous a balancés sur un coup de tête, au détour d'une décision qui nous a changés à jamais. 
Il était une fois un garçon, et je l'aimais. Et le temps de quelques soupirs, de quelques murmures, de quelques instants, je crois qu'il m'a aimée aussi.


19/20.

  • J'AI AIMÉ: La passion brûlante et l'harmonie entre les deux personnages.
  • J'AI MOINS AIMÉ: /

Après mon coup de cœur pour le premier tome, The air he breathes, j'avais un peu peur de me lancer dans ce second opus. J'avais tellement peur de trouver ce tome complètement en dessous, d'être déçue, de m'ennuyer... Mais quel soulagement ! Rien de tout ça n'est arrivé ! C'est un second coup de cœur, et même un coup de cœur un poil plus grand. Le roman porte très bien son titre car la passion entre Alyssa et Logan est brûlante, elle est faite de braises ardentes !

Logan:
« La plupart des gens voyaient l'amour comme une récompense, mais moi je savais ce qu'il en était. J'avais vu ma mère aimer mon père pendant des années, et rien de bon n'en était jamais sorti. L'amour n'est pas une bénédiction, c'est une malédiction, et une fois que vous l'avez laissé entrer dans votre cœur, il n'y laisse que des marques de brûlures. »

Alyssa et Logan se connaissent depuis l'adolescence. Et entre eux, il y a toujours eu cette complicité, cette entente, ce feu qui brûle entre eux. Au commencement, il y avait l'amitié, la vraie, la belle, la durable. Elle pouvait compter sur lui, et lui sur elle, et ils se comprenaient tout deux comme personne alors que tout les opposait, y compris leur milieu social. Et puis, il y a eut l'amour, le vrai, celui qui chamboule tout, celui qui rend plus fort, celui qui rend plus vulnérable aussi.

Les deux personnages sont deux pépites d'or, ils possèdent cette alchimie qu'il est rare de voir dans une romance. Ils ont une entente merveilleuse, ils se comprennent d'un sourire, d'un regard, d'un soupir, d'un silence. Tout n'est pas parfait, c'en est même loin ; les démons de chacun sont au centre de l'intrigue. Mais au milieu de tout ce qui les entoure, au milieu de leurs soucis, de leurs problèmes, et des tragédies, leur relation vit. Elle est pure, elle est douce, elle est craintive. Et wow, elle est aussi passionnée, brûlante, et explosive. Je me suis directement pris d'affection pour eux, pour leurs sentiments, pour leur petite bulle.

Alyssa:
« Logan avança son corps magnifique contre moi, releva mon menton pour que nous puissions nous regarder droit dans les yeux. Ses lèvres me rappelaient l'été où nous n'avions fait que nous embrasser. Me rappelaient le premier garçon que j'avais jamais aimé, le premier et le seul qui avait fini par me briser le coeur.
- Tu es triste ce soir.
J'inclinai la tête et je l'examinai en détail. Ses cheveux, sa bouche, la ligne de sa mâchoire, son âme. Les ombres inquiétantes qui subsistaient dans la profondeur de ses yeux. Son souffle était lourd et saccadé, comme le mien.
- Je suis triste ce soir, reconnut-il. Je suis triste tous les soirs. Alyssa, je n'ai jamais voulu te faire de mal. »

Logan, car je vais commencer par lui, est le personnage le plus complexe du duo. Et pour cause, Logan baigne dans la drogue depuis son plus jeune âge entre son père, dealer, et sa mère, consommatrice sous emprise de son conjoint. Logan est ce personnage qui pense que rien ne peut lui sourire et que personne ne peut l'aimer. Les ténèbres ? Il connaît bien, il patauge dedans depuis toujours. On a envie à la fois de le prendre dans nos bras et lui dire que ça ira, et à la fois envie de le secouer pour lui montrer tout ce qu'il y a quand même de beau dans sa vie. Il m'a beaucoup touchée, même s'il ne fait pas toujours ce qu'il faut, au bon moment. Il m'a paru tout simplement humain, en fait. Un humain avec ses bagages, ses erreurs, ses espoirs, qui le dépassent.

Alyssa, elle, ne vit pas non plus dans la maison du bonheur, mais sa vie est nettement plus stable et elle peut compter sur des amis. Elle connaît des hauts, des bas, mais entre elle et Lo, c'est bien elle le petit rayon de soleil. A l'opposé de Logan, elle sait ranger ce qui la ronge dans un coin et ne propager que des ondes positives. Tout deux se trouvent, se complètent, s'assemblent, et forment quelque chose de très beau, de très authentique. 

  • EN CONCLUSION: The Fire m'a carrément conquise. La romance possède ce grain de passion que j'aime absolument retrouver, avec des personnages qui se correspondent, se comprennent, se vouent des sentiments incroyables. Et puis, il y a aussi, une fois encore, des personnages secondaires présents et importants, tout aussi bien ficelé que nos deux protagonistes.

Tome précédent:

Prochaine lecture: Ginny Moon de Banjamin Ludwig.

mardi 20 juin 2017

Tag PKJ: Le bac.


Hello ! On se retrouve aujourd'hui pour un nouveau petit tag, et encore un PKJ, sans surprise puisque je les aime beaucoup ;) Question d'actualité, j'ai choisi leur tout récent tag « Le bac ». Bon, pour moi, le bac c'était il y a déjà 7 ans (ouh la la ma jeunesse...), mais quelque part, j'ai encore l'impression que c'était hier !

---

TAG Le bac:


Français
Citez un livre d'un auteur français dont vous avez apprécié la plume.

Sans hésitation, ce n'est même pas un livre que je cite, mais directement l'auteur: Mathias Malzieu. Cet homme a des petites fées à la place de ses dix doigts et chacun des romans de lui que j'ai lu m'a transporté grâce à sa plume. Son écriture est un joli mélange d'imagination, de rêves, d'enfance, et de poésie. Mais s'il faut citer un livre de lui, je citerai Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi.


Mathématiques
Citez un livre dont la couverture évoque les maths.

Il s'agit plus d'un titre qu'une couverture. J'ai choisi Le théorème du homard de Graeme Simsion Je pense qu'il n'y a pas un meilleur mot pour me faire penser aux maths que le mot « théorème ». Et puis aussi, parce que le personnage principal est un génie des sciences, donc on est bien dans le thème, je trouve.


Anglais
Citez un livre dont le titre est en anglais (mais le contenu en français).

J'ai tout de suite pensé au premier tome d'une de mes sagas chouchou: Shades of Magic de V.E. Schwab, parce qu'il vient de sortir chez Lumen et que tout le monde (ou presque) se jette dessus ! Mais, ma seconde pensée va à Everything, everything de Nicola Yoon, qui garde la même couverture en anglais et en français, et dont l'histoire est si touchante ♥


Histoire
Citez un livre dont l'intrigue se déroule dans un passé lointain.

On peut pas faire plus lointain dans ma bibliothèque que La maîtresse de Rome de Kate Quinn qui nous plonge dans la Rome Antique ! Ce roman a été un gros coup de cœur (deux ans après, je n'ose toujours pas encore me lancer dans la suite) et une aventure incroyable.


Géographie
Citez un livre dont l'histoire se déroule dans un endroit que vous savez placer sur une carte.

Ça va, ça va, si je détestais la géographie dans mes années scolaires, je savais et sais toujours placer la majorité des pays sur une carte. Je citerai Geisha d'Arthur Golden pour ce thème, évidemment. Il s'agit de mon roman préféré et il se déroule au Japon (pays que j'aimerais tant visiter...).


Philosophie
Citez un livre qui vous a fait réfléchir.

Cette question est vraiment dure... car il y a plus d'un livre qui m'a fait cette impression là ! Chaque roman nous fait réfléchir à sa manière, c'est ça, la magie des livres. Mais il y en a d'autres qui nous amènent encore plus loin. Pour ma part A comme aujourd'hui de David Levithan pose beaucoup d'interrogations sur l'identité, l'amour, le genre, la vie, les relations, le choix, le tout derrière une histoire d'amour qui semble des plus banales. Il y aussi Wonder de R.J. Palacio (qui mérite encore plus de succès), qui m'a beaucoup fait réfléchir sur la tolérance, l'image des autres, l'éducation. Et pour en citer un dernier, dans un genre totalement différent, je dirais Il coule aussi dans tes veines de Chevy Stevens, un thriller psychologique qui aborde pas mal les questions de l'hérédité, des racines, de la famille, d'où on vient...

Physique/Chimie
Citez un livre avec un personnage geek.

Le mot « geek » est tellement large de nos jours et englobe beaucoup de choses... Pour cette question, j'ai choisi de considérer le geek comme étant passionné des technologies. Et je trouve que Dex des Gardiens des cités perdues de Shannon Messenger correspond parfaitement. Après tout, il est même technopathe ! Inventer, améliorer des objets, les démonter, les reconstruire, c'est son dada ! Mais je trouve aussi que Cress des Chroniques Lunaires de Marissa Meyer pourrait bien faire l'affaire aussi. Après tout, c'est pas une as des technologies depuis son petit satellite ?

Économie
Citez un livre dans lequel le héros exerce une activité professionnelle.

Bon, ce n'est pas la question la plus difficile, celle-ci. J'ai choisi 40 jours de nuit de Michelle Paver, pour la simple et bonne raison que le métier du personnage principal est la raison pour laquelle il se trouve perdu au beau milieu de nulle part !

Sciences
Citez un livres où les lettres SCIEN sont présentes dans le titre.

Je pensais que j'allais prendre des lustres pour en trouver un mais finalement... non ! Je me suis dit « Cherchons un titre à rallonge, il y a forcément toutes ses lettres » et j'ai trouvé de suite en inspectant ma bibliothèque. C'est le premier tome d'une saga que j'adore, en plus ! Il s'agit d'Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir.

LV2
Et j'ai choisi l'Allemand (alors que ce n'était pas du tout ma LV2 quand j'étais au lycée), avec une trilogie que je porte grandement dans mon cœur: Rouge Rubis de Kerstin Gier ♥ Et oui, pour ceux qui ne le savaient pas, ce n'est ni français, ni anglais !

Sport
Citez un livre dans lequel le héros fait de la course à pieds / du running.

Sans hésiter: Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay ♥ Ce livre a été un gros coup de cœur. Nastya, l'héroïne fait du jogging. Pas juste de temps en temps, c'est vraiment un de ses loisirs, un des rares, et c'est aussi un loisir qui lui a permis de se rapprocher sans le vouloir de Josh, le second protagoniste.


---
Voilà. Et vous ?
J'ai réussi mon bac les doigts dans le nez apparemment. En ne citant que des livres que j'ai aimé et adoré, en plus ;)

A bientôt ♥

Ensnared • Rita Stradling.




Ensnared
de Rita Stradling.
VF: (Pas de VF).
Genre: Science-fiction, romance, réécriture de conte.
Mon édition: Kindle Press.
419 pages (ebook).




Résumé: Alainn’s father is not a bad man. He’s a genius and an inventor. When he’s hired to create the robot Rose, Alainn knows taking the money is a mistake. Rose acts like a human. She looks exactly like Alainn. But, something in her comes out wrong.
To save her father from a five year prison sentence, Alainn takes Rose’s place. She says goodbye to the sun and goes to live in a tower no human is allowed to enter. She becomes the prisoner of a man no human is allowed to see.
Believing that a life of servitude lies ahead, Alainn finds a very different fate awaits her in the company of the strange, scarred recluse.


15,5/20.

  • J'AI AIMÉ: Le côté robot et intelligence artificielle, réécriture de mon conte préféré.
  • J'AI MOINS AIMÉ: La romance.

Je remercie grandement Netgalley et Kindle Press qui m'ont tout deux permise de découvrir ce titre que j'avais repéré dans les sorties du mois dernier ! En effet, difficile de passer à côté d'Ensnared quand il reprend plus ou moins un de mes contes préférés: La belle et la bête. Et.... difficile aussi de passer à côté de la jolie couverture paperback qui montre tout ce qu'il faut (la couverture ebook est différente). Ensnared ne fait pas l'unanimité sur Goodreads, mais dans son ensemble, il m'a plu. Ce fut une lecture très addictive.

A la demande de Lorccan Garbhan, un millionnaire vivant reclus dans une immense tour, le père d'Alainn et son frère ont mis au point un robot dernier cri: un robot différent et fonctionnant avec sa propre intelligence artificielle. Néanmoins, quand l'échéance arrive, celui-ci n'est pas au point et leur client est plutôt rigide sur les dates limites... Le prototype Rose 76GF et Alainn décident d'échanger leur place, au moins le temps que les erreurs soient réparées.

« She turned to see Rose standing at the window, watching her. Alainn looked into Rose's face -her own face. Alainn knew three things: she didn't trust Rose to get her out, she would go anyway, and she was probably making a huge mistake. »

Si Ensnared a sa propre histoire et son propre univers, l'inspiration de La belle et la bête est bien présente. On y retrouve les grandes lignes et étant très friande des réécritures de contes, c'est un côté qui m'a ravie. Si Alainn se retrouve chez Garbhan, c'est pour sauver son père. Garbhan vit dans une tour, seul, défiguré, et cette vie recluse ressemble fortement à celle de la Bête quand on s'y penche. Et puis, il y a l'amour salvateur. Trois similitudes évidentes entre l’œuvre originale et Ensnared !

J'ai beaucoup aimé l'héroïne, Alainn. C'est une jeune femme dévouée à sa famille et ses amis, et qui ne manque pas d'un cerveau. Ce n'est pas une idiote qui se laisse berner ou qui ne réfléchit pas plus loin que le bout de son nez. La suivre, suivre ses découvertes, suivre ses émotions, se fait donc avec plaisir. De son côté, Garbhan est beaucoup plus énigmatique. Si quelques chapitres sont à son point de vue (comme d'autres le sont sous le point de vue de la famille d'Alainn), les informations sont vraiment distribuées au compte goutte. Néanmoins, malgré la rigueur dont il fait parfois preuve, c'est un homme qui peut être attachant.

« "Turn the light off!" he called.
Alainn saw only a flash of his face: the crisscrossing scars, pale blue pupils, and a bottom lip that pulled to the scarred side. Then he was gine.
The lights had not completely gone out, though. There was the faintest of outlines all around them.
"Go away." His voice as close to a yell, though there was too muche breath in it for truly sound angry. He added, "Please."
"I brought you your dinner," Alainn said.
The room was silent but for his breathing. Alainn felt one of the plates she helf being jostled, then it was pulled away.
"Thank you," he muttered. "Now, please leave." »

La romance n'a malheureusement pas prise avec moi. J'ai bien aimé Alainn et Garbhan, mais pas ensemble. L'alchimie n'est pas au rendez-vous et j'ai trouvé leurs rapprochements trop « parfaits », donnant l'impression qu'une relation froide, les papillons dans le ventre et compagnie étaient aux abonnés absents. Peut-être le fait qu'Alainn passe pour un robot a bloqué quelque chose, allez savoir. Mais le roman brille par d'autres aspect !

Ce qui a retenu mon attention, ce n'est pas l'histoire d'amour, c'est tout le côté science-fiction. Ensnared suit les codes des films du genre qui tournent autour de l'intelligence artificielle et le lecteur en prend pour son grade. Les pages se tournent à grande vitesse grâce aux robots qui sont dans la vie des personnages, grâce à Rose 76GF qui nous rend mal à l'aise, et à Rosebud qui s'occupe de la tour de Garbhan, et aussi à quelques petits singes très mignons... Des zones d'ombres auraient mérité plus d'approfondissement, mais le divertissement est au rendez-vous.

  • EN CONCLUSION: Un roman, inspiré d'un conte célèbre, qui fut une lecture plaisante. La romance ne m'a pas convaincue, mais Ensnared (qui au passage veut dire « Piégé ») a su me captiver autrement. Si quelques questions me trottent encore en tête, l'auteure a su plutôt bien maîtriser son univers et nous offrir une histoire addictive.

Prochaine lecture: Elements, tome 2: The Fire de Brittainy C. Cherry.

lundi 19 juin 2017

Les mystères de la forêt (La guerre des clans cycle 1 #3) • Erin Hunter.



La guerre des clans, cycle 1, tome 3: Les mystères de la forêt
d'Erin Hunter.
Genre: Aventure, jeunesse.
Mon édition: Pocket Jeunesse (PKJ).
319 pages.




Résumé: La tension est à son combe dans la Clan du Tonnerre: une terrible inondation s'abat sur la forêt et les alliances entre tribus changent sans cesse.
Quant à Cœur de Feu, il continue d'enquêter sur la mort de Plume Rousse, l'ancien lieutenant du clan. Il ignore encore quelle sombre machination il va découvrir...


16/20.

  • J'AI AIMÉ: La fin, le Clan du Tonnerre prend un nouveau tournant.
  • J'AI MOINS AIMÉ: Un peu redondant au début.

/!\ Spoilers possibles si vous n'avez pas lu les tomes précédents /!\

Difficile de passer après mon coup de cœur pour le second tome du Pacte des Marchombre, il m'a fallu un petit moment pour me remettre dans le vif du sujet de La guerre des clans ! Du coup, ce troisième m'a paru moins bon que les deux précédents ; l'enquête autour de Griffe de Tigre est un peu redondante, surtout qu'elle traîne depuis le premier tome, mais la fin est complètement à la hauteur et rattrape les petits temps morts du début !

Cœur de Feu est toujours dans le collimateur de Griffe de Tigre, qui cherche par tous les moyens de le discréditer et de lui rappeler qu'il n'est qu'un chat domestique à la base... Mais, le lieutenant est lui aussi dans le collimateur de Cœur de Feu. Le jeune chat et son meilleur ami sont prêts à lever le voile sur sa culpabilité et à l'exposer au clan entier si besoin est !

« « Je vais devoir en parler à Griffe de Tigre, protestait Éclair Noir, qui faisait les cent pas au pied du rochet plat. Il n'a pas autorisé le prisonnier à quitter le camp. »
Cœur de Feu vint se planter devant le garde.
« Aux dernières nouvelles, notre chef s'appelait toujours Étoile Bleue ! gronda-t-il. Qui crois-tu qu'elle va écouter: toi ou notre guérisseuse ? » »

Malgré le fait que ce troisième tome est un poil en dessous des précédents, j'ai une fois encore beaucoup aimé retrouver Cœur de Feu. C'est un personnage très plaisant ! Ce chat possède des qualités qui rendent la lecture entraînante. Il est juste, bon, n'hésite pas à aider son clan ou un autre chat dans le besoin, il est honnête aussi, et loyal. On a beaucoup d'affection pour lui et les injustices qui le touchent nous touchent beaucoup. On a envie de protéger ce cœur en or des manigances de Griffe de Tigre et ses alliés à tout prix ! 

J'ai cependant trouvé que l'enquête sur Griffe de Tigre s'éternisait. Le chat roux a des soupçons sur lui depuis le premier tome, et depuis le premier tome nous savons que le vieux matou a des choses à cacher... J'étais impatiente de voir les vraies confrontations, sans faux semblants ! Toutefois, Griffe de Titre n'est pas la seule chose que ce tome aborde. On aborde beaucoup l'aspect des naissances, des petits, l'importance des chatons dans ce troisième tome. Nous retrouvons aussi Plume Grise, le meilleur ami du héros, qui est toujours amoureux d'une chatte d'un clan ennemi.

« Cœur de Feu inclina la tête pour permettre enfin au petit de lui toucher le museau.
« Nuage de Neige ! s'écria le nouvel apprenti, fou de joie. Je m'appelle Nuage de Neige !
- Nuage de Neige ! » répéta son oncle.
Quand les membres de la tribu se pressèrent pour féliciter le novice, la fierté gonfla le cœur du chasseur. Les anciens, en particulier, étaient aux petits soins.
Mais tout le Clan ne se joignit pas à la fête. Griffe de Tigre ne quitta pas son poste au pied du Promontoire, et Longue Plume alla s'asseoir à côté de lui. Éclair Noir, qui rentrait à la tanière des guerriers, bouscula même le jeune mentor en passant. Son commentaire écœuré échauffa les oreilles de Cœur de Feu:
« Des traitres et des chats domestiques ! Ma parole, il ne reste plus un félin digne de ce nom dans cette  
tribu ! » »

Dans son ensemble, c'est un troisième tome qui n'a pas un rythme très équilibré mais qui reste passionnant. Ce n'est pas toujours facile de se remettre dans le bain, de se rappeler tous les noms, de se rappeler qui est qui, mais je passe toujours un moment avec ces chats. Cœur de Feu est d'une très agréable compagnie et j'aime beaucoup le voir évoluer auprès de Plume Grise, Tempête de Sable, Croc Jaune, Nuage Cendré, et surtout (ma relation préférée), avec Étoile Bleue, la chef du clan.

  • EN CONCLUSION: Les mystères de la forêt a ses défauts, mais aussi ses qualités heureusement. On retrouve tout de même avec grand plaisir les complots entre Clans et on continue d'en apprendre encore et encore sur le fonctionnement de ceux-ci. Ce troisième tome marque également un nouveau tournant dans l'histoire, et j'ai hâte d'en savoir plus !

Tomes précédents:

Prochaine lecture: Ensnared de Rita Stradling.

dimanche 18 juin 2017

Sunday's books #119.

Sunday's books est un rendez-vous hebdomadaire crée par Saefiel.
Pour ma part, il y aura trois parties:
« Mes petites lectures » qui reprend mes lectures passées, en cours, et à venir, comme le C'est lundi.
« L'espace cocon » qui remplace le Lifetime car je n'aime pas spécialement parler de ma vie, alors je parlerai plutôt plutôt de choses comme séries, photos, etc, à voir.
« Côté blogs » qui récapitule mes articles de la semaine et où je partagerai les chroniques qui m'ont marquée sur les blogs que je suis activement.

---
---

Ce que j'ai lu cette semaine:

A part cette fin de semaine où une vilaine indigestion m'a tenue compagnie, j'ai passé une très bonne semaine ! Et en bonne compagnie ! J'ai dévoré Le Pacte des Marchombres T2: L'envol, qui a été un vrai coup de cœur, comme le tome précédent. Et j'ai lu également La guerre des clans T3: Les mystères de la forêt que je pensais moins bon que les deux autres mais dont la fin relève clairement le niveau !

Ce que je suis en train de lire en ce moment:




Ensnared de Rita Stradling.
Alainn’s father is not a bad man. He’s a genius and an inventor. When he’s hired to create the robot Rose, Alainn knows taking the money is a mistake. Rose acts like a human. She looks exactly like Alainn. But, something in her comes out wrong.
To save her father from a five year prison sentence, Alainn takes Rose’s place. She says goodbye to the sun and goes to live in a tower no human is allowed to enter. She becomes the prisoner of a man no human is allowed to see.
Believing that a life of servitude lies ahead, Alainn finds a very different fate awaits her in the company of the strange, scarred recluse.




Ce que je vais lire ensuite:

Ensnared s'est glissé entre deux prévisions, du coup The Fire est prévu pour cette semaine... Et c'est la bonne cette fois-ci ;) Ensuite, je compte lire Ginny Moon !

---
---

• Ma série de la semaine •

- Strong Woman Do Bong Soon: Saison 01, épisodes 01 à 06. Un drama coréen trop mims.

---
---

Sur le blog cette semaine:

Chronique: Le Pacte des Marchombres T2: L'envol (19/20 ♥).

Chez les autres:

- Les lectures de Mélanie m'intrigue beaucoup avec Follow me back qui fait grand bruit.
- Bunny's books a eu un coup de coeur pour mon chouchou Shades of Magic T1


Je vous souhaite une bonne semaine et de belles lectures !
Bisous ♥
Decorated Christmas Tree